Escapade inoubliable durant ses vacances sur l’île de Jeju en Corée

voyage Coree sur mesure

L’île de Jeju se situe au sud-ouest de la province du Jeollado, en Corée du Sud. Elle couvre une superficie de 184 555 hectares pour une population approximative de 631 061 habitants. Ses deux villes principales sont « Jeju » et « Seogwipo ». L’île des Dieux constitue une destination populaire pour les étrangers et les Coréens, surtout ceux en voyage de noces. Elle propose à ses visiteurs diverses activités comme les randonnées, l’équitation, etc. Ainsi, pour les vacances, elle est une destination qui mérite un détour.

Comment se rendre sur l’île et puis comment circuler ?

L’île de Jeju possède un aéroport international desservi par 23 vols directs. La plupart de ces trajets aériens viennent de Gimpo, à Séoul, ou encore de Busan. On peut aussi en trouver depuis Incheon, vers Osaka, vers Pékin… En outre, il est également possible de se rendre sur l’île par bateau. Il existe six routes maritimes reliées directement au port de Jeju. Il s’agit notamment des ferrys provenant de Busan, de Mokpo, de Wando, d’Incheon… Par ailleurs, pour se déplacer sur l’île, les bus et les taxis constituent les principaux transports publics. La location de voiture forme par contre une belle option pour découvrir ses divers points d’intérêt. Il est aussi faisable de la parcourir en moto ou en scooter. Si le temps le permet, le tour en vélo donne l’occasion de circuler facilement sur toute l’île.

Les différents types d’hébergements sur l’île de Jeju ainsi que leurs avantages

À Jeju, il existe différentes catégories de logement accessible pour tout budget et selon ses préférences. Pour son voyage Corée sur mesure, les jjimjilbang abondent sur l’île. Ils sont destinés aux touristes à petit capital. Ils s’implantent généralement dans les cités de Jeju et de Seogwipo. De plus, il y a les minbak, une sorte de chambres d’hôtes propres et très abordables. Mis à part les saisons hautes, on en trouve partout sur l’île de Jeju. Les motels viennent ensuite sur la liste des hébergements. On les localise habituellement près des terminaux de bus. Ces types d’établissements se reconnaissent par des enseignes lumineuses et de signe particulier des motels de Corée. Enfin, il y a les hôtels, dont la majorité se situe dans des zones urbaines. Le plus luxueux d’entre eux est classé 5 étoiles.

Les activités et les trésors à découvrir sur l’île de Jeju

Lors de son voyage Corée sur mesure, la première chose qu’on aperçoit sur l’île de Jeju est Hallasan. Il s’agit d’une montagne volcanique qui culmine à 1 950 m d’altitude. Il est possible de l’arpenter et de s’offrir, à l’occasion, un magnifique panorama sur une luxuriante végétation. De plus, Hallasan abrite un vieux temple bouddhiste, Gwaneum, érigé sous la dynastie Koryo. On y découvre aussi un mémorial créé en souvenir des martyrs du soulèvement des Jeju. De même, une autre merveille à observer dans les parages est les cascades de Cheonjiyeon haut de 22 mètres. Les eaux, en tombant, produisent des sons mélodieux. On peut prendre des bains rafraichissants dans le coin. Par ailleurs, la visite sur l’île en février permet d’assister au festival de feu.

À la recherche d’endroits authentiques avec un guide de voyage au Kirghizistan

la beaute sauvage des terres kirghizes

Abritant de magnifiques reliefs montagneux et des merveilles naturelles incomparables, le Kirghizistan est la destination parfaite des inconditionnels de l’évasion. Chaque panorama que les voyageurs rencontreront à travers leur périple dans cette nation assure un dépaysement total. Les alentours du lac Song köl, par exemple, constituent des sentiers remplis de paysages somptueux qui ne laissent pas indifférents. Les férus de grands espaces commenceront leur odyssée depuis cette localité jusqu’à Altyn Arashan. Tout un programme chargé de découvertes et de surprises attend les randonneurs pour égayer chaque instant.

S’immerger au cœur de la beauté sauvage des terres kirghizes

Ornant les étendues montagneuses du nord de Naryn, Song Köl est un grand lac décoré par des plaines verdoyantes. Bordé par des massifs enneigés, le lac Song Köl est un havre de paix et de tranquillité. À part la marche, la balade à cheval est le moyen idéal pour explorer les alentours de la zone. Par ailleurs, les herbes abondantes qui surplombent les prairies du lac Song Köl font de cet endroit une arche paradisiaque pour les étalons sauvages du Kirghizistan. Il est possible de pêcher dans le lac, comme font les Kirghizes qui suivent leurs bétails dans les pâturages.

Certains éleveurs locaux qui viennent avec leurs troupeaux près du lac Song Köl possèdent des Yourtes qui accueillent des visiteurs. Ils en installent deux ou trois yourtes en plus pour les proposer aux étrangers de passage au lac Song Köl. Les vacanciers peuvent également réserver à l’avance une famille qui va les recevoir une fois à Song Köl via un guide de voyage au Kirghizistan. Bien que les apparences de ces campements semblent élémentaires, l’intérieur affiche quand même le confort pour une bonne aisance. En optant pour ces yourtes, les villégiateurs auront la chance de goûter quelques nourritures traditionnelles kirghizes, comme le mythique bechbarmak.

Tomber sous le charme d’Altyn Arashan et ses coins féeriques

Après avoir passé des moments mémorables au lac Song Köl, les bourlingueurs seront ravis de découvrir la vallée d’Altyn Arashan. À partir de la ville de Karakoul, le trajet qui mène vers cet emplacement peut se faire en voiture ou à pied. Toutefois, la randonnée est plus agréable et très conseillée pour profiter des vues splendides des environs. Sur place, les férus des animaux asiatiques auront peut-être la chance d’apercevoir des léopards de neige ou des ours de montagnes. Dignes d’une carte postale, les infinis pins qui enjolivent les collines formeront surement des clichés merveilleux qui enchanteront les proches.

Mais, le summum du plaisir du voyage se ressentira dès que les routards atteindront les sources chaudes d’Altyn Arashan. La simplicité des logements et des espaces de détente établis aux alentours des thermes ajoutent un effet envoûtant à Altyn Arashan. Il existe aussi des aires de campement pour installer des bivouacs pour rester à la belle étoile à Altyn Arashan.

Comprendre et prévenir les crampes pendant un trekking

trekking

Vous est-il déjà arrivé d’avoir des crampes pendant un trekking au Maroc ou dans un autre pays ? Certainement. En avoir une est assez désagréable et gênant et beaucoup de sportifs ont déjà vécu cette mésaventure voir cet article http://www.terra-incognita.fr/carnets-de-voyage/voyage-trekking-desert-marocain/. Comment reconnaître les crampes quand elles arrivent, comment les éviter et quelles en sont les origines ? Une crampe est une contraction involontaire du muscle qui survient de temps en temps, pour un moment. Cette contraction peut toucher le muscle en entier ou quelques faisceaux, c’est un mal bénin, mais qui est assez douloureux. La durée d’une crampe s’étend de quelques secondes à plusieurs minutes. On trouve de nombreuses causes aux crampes et il n’est pas toujours évident de les identifier. Parmi les causes possibles de la crampe, on retrouve la déshydratation, une carence en vitamines, une carence en sels minéraux, une mauvaise alimentation, la consommation d’alcool, le manque d’entraînement, des efforts trop violents, les basses températures, et bien d’autres.

Des problèmes de santé peuvent aussi être la source des crampes comme le diabète, les troubles de circulation sanguine, la myopathie, la maladie de Parkinson, les maladies de la thyroïde, la sclérose en plaques. Les personnes souffrant de ces maladies chroniques souffrent plus souvent de crampes et les médecins peuvent apporter des conseils appropriés. Dans cet article, ce qui nous intéresse ce sont les crampes liées à la pratique d’une activité sportive, notamment le trekking au Maroc ou dans une autre région. Il est plus facile de prévenir les crampes que de les guérir ou de les subir. Pour cela il faut adopter des comportements qui vous préserveront autant que possible de ce mal. La première règle est d’avoir une hydratation adéquate avant, pendant, et même après les efforts.

Vous devez également avoir un apport suffisant en sels minéraux, car lorsque vous transpirez pendant un trekking au Maroc, votre corps perd de l’eau et des sels minéraux, alors il faut renouveler la quantité de sels minéraux dans votre organisme. L’organisme a besoin d’un apport important en sodium. Ne mangez tout de même pas trop salé, mais une dose acceptable par jour. Vous devez aussi consommer suffisamment de magnésium et de potassium afin d’éviter les crampes, ces sels minéraux se trouvent notamment dans le chocolat. Vous pouvez aussi consommer ces éléments en cachets dissous dans de l’eau. Prendre un cachet avant le trekking vous évitera des crampes. Avec ces quelques conseils, vous pouvez désormais vivre votre trekking sans trop vous inquiéter des crampes qui ne vous gâcheront plus le plaisir de la marche.

Partir à la découverte de l’Asie centrale !

Vous êtes à la recherche d’une destination authentique pour les vacances ? Vous souhaitez découvrir de nouveaux horizons loin des destinations du tourisme de masse ? Lors de vos prochaines vacances, partez en famous êtes à la recherche d’une destination authentique pour les vacances ? Vous souhaitez découvrir de nouveaux horizons loin des destinatille ou entre amis à la découverte de l’Asie centrale et de ses nombreux trésors comme l’Ouzbekistan !

Pourquoi séjourner en Asie centrale ?

L’Asie centrale est composée de plusieurs pays comme l’Ouzbekistan, le Kazakhstan, le Tukménistan et d’autres. De magnifiques pays encore préservés par le tourisme à grande échelle. Ces pays authentiques ont conservé des cultures et des paysages singuliers à couper le souffle.

Cette région du globe reste encore méconnue par la plupart des touristes du monde entier. Seuls les voyageurs qui aiment l’aventure et le dépaysement s’y retrouvent notamment pour suivre la route de la soie. L’Asie centrale regorge de trésors architecturaux, naturels mais également culturels car la région est la croisée des chemins entre l’Europe et l’Asie, entre la Russie, la Chine ou encore l’Iran. Un mélange culturel aussi riche que varié !

Il est souvent difficile de partir seul à la découverte de pays qui nous sont encore inconnus. La meilleure formule est de faire appel à des agences de voyages locales pour vous organiser un petit séjour sur mesure. Certaines agences proposent des accompagnements pour des voyages en Asie centrale avec une aide pour l’obtention des visas, des circuits culturels, des voyages combinés, des voyages d’aventure pour ceux qui aiment les sensations fortes, des voyages à thèmes et même la possibilité de voyages d’affaires pour développer son réseau sur place ou organiser une escapade découverte et travail avec les membres de votre entreprise.

Que voir absolument en Ouzbekistan ?

L’Ouzbekistan est un vaste pays d’Asie centrale situé entre la Russie au Nord, la Chine à l’Est et d’autres pays à l’ouest. L’Histoire du pays est très riche. La culture ouzbek a plus de deux millénaires. Les villes les plus appréciées par les voyageurs sont : Samarkand, Tashkent, Bukhara et Horazm. Tashkent est la capitale officielle du pays. C’est une ville en plein essor qui se modernise sur tous les plans.

Au fil de votre voyage au cœur de l’Ouzbekistan, vous pourrez admirer de très nombreuses mosquées, mausolés et autres médersas de toute beauté, des bazars hors du temps, des citadelles dans le désert ou encore des paysages époustouflants. Etant sur la route de la soie, ce tissu fin et précieux est ancré dans la culture locale. Vous pourrez faire quelques emplettes dans les bazars et revenir avec des soiries d’exception.

Le peuple ouzbek est ouvert et très accueillant. Les habitants du pays n’hésiteront pas à échanger avec vous malgré la barrière de la langue. Leur sens profond de l’hospitalité sera un des points forts de votre découverte de l’Ouzbekistan.